LE SILENCE S’ÉCOUTE DANS LE SILENCE

LE SILENCE S’ÉCOUTE DANS LE SILENCE

 

Parvenir au silence intérieur est un chemin balisé, les balises peuvent être des souvenirs doux, amers… Tout dépend de celui qui observe, savons nous écouter celui qui observe en nous? Quoi que vous pensiez, disiez ou fassiez, le sentiment de l’Être immuable et aimant demeure comme à arrière-plan à jamais présent du mental, quelle que ce soit l’image que vous avez de vous-même, elle n’est pas réelle (Maharaj); grâce à la méditation sur l’écoute du silence, on réapprend à regagner cet immense espace de paix. La méditation sur le silence vous permettra d’être-vous à nouveau, et ne plus vous perdre de vue.


More Articles for Show: LE SILENCE S’ÉCOUTE DANS LE SILENCE

admin

3 commentaires sur “LE SILENCE S’ÉCOUTE DANS LE SILENCE

  1. Cher Robert,
    Je suis heureux de te réécouter, car je t’avais déjà suivi en direct. Cette présente émission dure environ 20 minutes. Je trouve que c’est une bonne mesure, car c’est déjà paradoxal de parler du silence, de devoir en parler pour l’écouter… Donc, il faut garder mesure.
    Plusieurs fois tu as rappelé que tu cuisines, et même que tu es cuisinier. Comment allies-tu cette profession (si c’en est une) avec cette passion qui est la tienne pour le silence et la méditation? Nous avons parlé du végétarisme et tu nous as confié que tu ne te prives pas d’un bon morceau de viande de temps en temps. Tu fais référence aussi à l’exemple de Jésus. On sait qu’il aimait manger. Les pharisiens lui reprochent même de partager les repas des pécheurs. De quoi se nourrissait-il? Il buvait de l’eau (épisode avec la Samaritaine), du vin (Noces de Cana), les figues (cfr le figuier desséché) , le pain (la multiplication des pains) et les poissons (très nombreux épisodes). Mais jamais de viande (comment mangerait-il les agneaux qu’Il aime tant, lui-même qui est agneau). Alors végétarisme? voire végétalisme? Qu’en penser en rapport avec le silence?
    Merci, Robert, pour ton témoignage interpellant et merci aussi d’avoir dit « C’est fantastique le pouvoir des mots! » Tu ne pensais sans doute pas à mon site. Mais je n’ai pu m’empêcher de faire le lien.

  2. Cher Robert,
    Es-tu équipé pour écouter des cassettes enregistrées ? Je possède plus d’une vingtaine de cassettes diffusées par la Communauté catholique des Béatitudes dont la plupart ont comme auteur le frère Ephraïm. Voici quelques titres :
    -Exercices pour entrer dans les profondeurs.
    -L’homme en quête des profondeurs.
    -Jésus apaise mon cœur.
    – L’homme en quête des profondeurs.
    -Jésus me guérit de la fuite du temps.
    -Jésus me guérit de la sur-activité.
    -Jésus me guérit de la dépression
    -Jésus me guérit de l’émotivité.
    -La méditation.
    -L’angoisse…
    Et de Bernard Dubois :
    -La gestion des émotions (2 cassettes)
    Fais-moi signe si cela t’intéresse (via Kinch ou via Gaëlle).

  3. Lu ce soir (7 octobre 2020) dans Julien GREEN « L’Avenir n’est à personne – Journal 1990-1992 » :
    Le silence, est un trésor qui se fait de plus en plus rare, or il est indispensable à l’esprit. C’est une des plus sûres des portes de secours qui mènent à l’essentiel. […] la paix habite le silence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 × 12 =


Read also x